Rating: 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...

Cheap Jerseys free shipping ai4N

Certains savants assument mme que l’ excommunication de l’auteur d’un pch est la premire innovation apparue dans les rangs des musulmans.

Shekh el Islam ibn Tamiya souligne cet effet : C’est pourquoi, il faut prendre garde ne pas taxer les musulmans d’apostasie cause de leurs erreurs ou de leurs pchs, car c’est la premire innovation apparue dans l’Islam. Ces adeptes ont exclu les musulmans de la religion et ils se sont lgitims leurs biens et leur sang. [Majm’ el Fatw (13/31), voir galement : Sharh el Asfahniya (p. 225).].

Les Kharijites sont les premiers innovateurs s’tre arrogs ce droit. Bon nombre d’entre eux comptaient dans l’arme d’Ali (t) la bataille de Siffn. Lorsque le dernier khalife et Mu’wiya (t) s’en sont remis l’arbitrage d’un tiers au mois de Ramadhan de l’anne 37 de l’Hgire,Cheap Jerseys free shipping les Kharijites se sont opposs ce rglement. Ils ont ds lors blms outrance le gendre du Prophte en lui lanant :

Tu as pris des hommes pour juger partir du Livre d’Allah alors qu’il n’y a d’autre Juge que Lui. Ils l’ont ensuite explicitement excommuni .[Voir : el Farq bana el Firaq d’el Baghdd (p. 74 76), el Bidya wa e Nihya d’ibn Kathr (10/577), et Majm’ el Fatw de Shekh el Islam ibn Tamiya (13/208).]

Ab el Hasan el Ash’ar a dit : Les Kharijites sont unanimes excommunier ‘Ali ibn Ab Tlib pour s’tre tourner vers le jugement des hommes.

Ils divergent toutefois sur la question de savoir si son apostasie porte sur l’association ou non. Quoi qu’il en soit, ils sont unanimes dire que tout grand pch est un acte de mcrance l’exception des e Najdt qui n’adhrent pas cette opinion. [Maqlt el Islmiyn (1/167).].

Selon certains grands hrsiographes, les Kharijites excluent de la religion l’unanimit ‘Al, ‘Uthmn, tous ceux qui ont particip la bataille du Chameau, les deux arbitres entre les armes de ‘Al et de Mu’wiya, tous ceux qui consentent cet arbitrage, et qui donnent raison ces auteurs ou l’un des deux. ils assument par ailleurs qu’il est tout fait lgitime de s’insurger contre les autorits en place.[Voir : el Farq bana el Firaq (p. 73), e Tabsr f e Dn d’el Isfarniya (p. 45).]

Aprs la bataille de Siffn, douze milles insurgs se sont spars de l’arme de ‘Ali pour se rfugier dans la montagne de Harr ; c’est ainsi qu’ils furent nomms Harrites. ‘Ali envoya ibn ‘Abbs en vue de parlementer avec eux. la moiti d’entre eux sont revenus la raison mais ceux qui restrent pillaient les troupeaux et s’attaquaient impunment au sang des personnes. Ils ont assassin ‘Abd Allah ibn Khabbb ibn el Aratt, ils sont ensuite entr dans sa maison pour tuer son fils et sa mre qui tait sa servante. Puis, ils firent campement Nahrawn o ‘Ali les a rejoint la tte d’un dtachement de quatre milles hommes. une fois sur place, il dpcha quelqu’un pour leur rclamer de lui livrer le meurtrier de ‘Abd Allah ibn Khabbb, mais ils rpondirent que toute leur bande est responsable de son crime. Ds lors, ‘Ali dclencha l’assaut et les passa tous au fil de l’pe l’exception de neuf survivants qui russirent s’chapper. Sept soldats de l’arme de ‘Ali ou neuf selon d’autres annales sont morts au combat.[Voir : el Farq bana el Firaq (p. 75 78) et Majm’ el Fatw (13/208).]

Aprs la bataille, ‘Ali marcha au milieu des cadavres contre lesquels il s’cria : Malheur vous ! Ceux qui vous ont leurr sont l’origine de votre malheur !

Prince des croyants ! Mais qui donc les ont ils leurrs ainsi ?

C’est Satan et leurs mauvais penchants ; ils les ont abuss par de vains espoirs, ils leur ont embelli la faute, et ils leur ont promis qu’ils seront les vainqueurs. [El Bidya wa e Nihya d’ibn Kathr (10/588).]

Le Prophte avait dj mis en garde contre les Kharijites et leur prochain avnement. Il a par ailleurs encourag de les combattre. D’aprs el Bukhr et Muslim en effet, selon ‘Ali , j’ai entendu dire le Messager d’Allah :

la fin des temps, il y aura des hommes qui seront jeunes en ge et faibles d’esprit. Ils auront les meilleures paroles qui puissent tre mais leur foi ne dpassera pas leur gosier et ils sortiront de la religion comme la flche transperce sa proie. Combattez les o qu’ils soient car il y aura une rcompense le Jour de la Rsurrection pour celui qui les aura combattu. [Sahh el Bukhr (2930), et Muslim (1066).].

Bon nombre de Hadith blment les Kharijites selon plusieurs aspects. D’aprs el Khalll, l’Imam Ahmed a affirm :

Les Kharijites sont des gens mauvais ; je ne connais pas de gens plus mauvais qu’eux sur terre. Certains Hadith authentifis du Prophte leur sont consacrs et ils les blment selon dix aspects. [E Sunna d’el Khalll (1/145) ; selon l’auteur de la recension, sa chane narrative est authentique.].

Shekh el Islam ibn Tamiya a fait savoir en commentaire cette annale :

Ces Hadith sont rapports par Muslim dans son recueil eSahh, Bukhr en a aussi rapport quelques uns. [Voir : Majm’ el Fatw (3/279).].

Les Kharijites sont donc les premiers adeptes de l’Islam connus pour excommunier les musulmans en raison de leurs simples pchs et pour taxer injustement leurs coreligionnaires de mcrants. Cependant, le Takfr ne leur est pas caractristique car les Rafidhtes (communment appels tord shiites ndt.) qui sont plus mauvais qu’eux, s’associent ces derniers dans cette tendance et dans d’autres croyances.

Rafidhtes en effet condamnent de mcrance les meilleurs membres de la communaut musulmane, qui sont les Compagnons du Prophte ; ils les considrent comme de vulgaires apostats pour avoir assument ils, ngliger d’installer ‘Ali au pouvoir. D’aprs el Kf qui est considr comme la plus authentique et le plus crdible de leurs ouvrages, Ja’far aurait dclar :

Aprs la mort du Prophte , les musulmans ont tous apostasi l’exception de trois hommes : el Miqdd ibn el Aswad, Ab Dhar el Ghifr, et Salmn el Fris. [E Rawdha min el Kf (8/245, 246).].

El Mufd qui est l’une de leurs plus grandes rfrences relve l’unanimit des Rafidhtes, que les Compagnons sont des mcrants, travers ses dires :

les Imamites, les Zadites, et les Kharijites s’accordent dire que les tratres et les tyrans parmi les gens de Bassora et du Shm sont des Kuffars tous autant qu’ils sont et des maudits gars pour avoir pris les armes contre le Prince des croyants. En raison de cela, ils priront ternellement en Enfer. [Awil el Maqlt (p. 45).]

Les Rafidhtes sont les pires parmi les innovateurs dans le domaine du Takfr ; ils taxent impunment d’apostasie tous leurs opposants.